Finition des façades
espace maçonnerie materiaux  

 

 

PRESENTATION : LES MATERIAUX DE CONSTRUCTION

Pour construire votre maison, les industriels ont mis au point de nouveaux produits qui améliorent sensiblement le confort mais des matériaux traditionnels restent très performants. En marge des matériaux traditionnels (blocs béton, briques pleines dans le Nord-Pas-de- Calais, creuses dans le Grand Est...), les industriels du bâtiment proposent de nouvelles familles de produits capables d'améliorer le confort intérieur des maisons. Parmi les plus connues, le béton cellulaire, la brique Monomur et la construction à ossature bois. Remarquables isolants thermiques et acoustiques, ces nouveaux matériaux de construction sont en plus de formidables régulateurs de l'hygrométrie de l'air ambiant.

 

      
Le BETON CELLULAIRE :
Plus ancien qu'on ne le pense (sa création remonte à 1927), le béton cellulaire aussi appelé Thermopierre est couramment utilisé. On estime, à l'échelle européenne, que 600 000 maisons individuelles sont construites chaque année en Thermopierre. Fabriqué exclusivement à partir de matières premières naturelles, il résulte d'un dosage d'eau, de sable, de chaux et d'air. Cela lui confère à la fois les caractéristiques d'une pierre (solide, dur, indéformable, imputrescible et ininflammable) et celles d'un isolant (grâce à l'air emprisonné dans les alvéoles), d'où de nombreux avantages. Le béton cellulaire ne nécessite aucun isolant intérieur complémentaire. Ce qui permet un gain de place important (de l'ordre de 4 à 5 %) grâce à l'absence de doublage. Le Thermopierre est un matériau qui respire en laissant migrer la vapeur d'eau naturellement dégagée par les occupants et leurs activités quotidiennes. Cette hygrorégulation est essentielle pour éviter tous risques de barrière à l'humidité ambiante, à la formation de condensation et à l'apparition de moisissures. C'est un matériau minéral incombustible. Classé M0, le Thermopierre est ininflammable. Il ne dégage aucun gaz, ni fumée toxique. En cas d'incendie, un mur en Thermopierre possède une capacité coupe-feu de six heures. Ce qui freinera la propagation du sinistre et permettra de limiter les dégâts. Solides, porteurs, légers, les blocs de Thermopierre permettent de bâtir la maison de la cave au toit. L'assemblage des blocs se réalise à l'aide d'un mortier-colle.
   
La BRIQUE :
La brique de terre cuite est un matériau de construction utilisé depuis la nuit des temps. Aujourd'hui encore, elle est très répandue sur les chantiers, notamment dans les régions dépourvues de roche. Grande nouveauté : sous l'appellation générique de Monomur, se développe une brique alvéolée de grandes dimensions qui possède un formidable pouvoir isolant. Le Monomur est un système constructif qui permet de réaliser un mur porteur sans isolation complémentaire. Véritable régulateur thermique, il emmagasine la chaleur dans la journée et la restitue la nuit. Aux beaux jours, il agit comme un climatiseur naturel : la maison reste fraîche quand il fait chaud dehors. Confortable l'été, économique l'hiver, il permet de réaliser une économie de 10 % sur votre facture de chauffage. Il est également incombustible en cas d'incendie, facile à mettre en oeuvre (ce qui permet de gagner du temps sur le chantier) et écologique puisqu'il protège la qualité de l'air intérieur de la maison.
 

 

 
Le BLOC BETON ou PARPAING (moellon) :
Il n'a pas forcément bonne réputation... et pourtant le bloc béton encore appelé parpaing, agglo, moellon, est souvent injustement associé à la grisaille des constructions des années 70. On le croit irrespectueux de l'environnement : erreur ! Il offre exactement les qualités inverses. Depuis le 19ème siècle, le bloc béton est, de loin, le plus employé pour les ossatures des habitations françaises. Premier argument de poids, la durée de vie : le béton est inaltérable, incombustible, imputrescible, inoxydable : en résumé, c’est du solide ! Il est en outre le seul à se solidifier avec les années. Deuxiéme argument de poids : c’est actuellement la solution la moins chère. 100 % naturel, 100 % recyclable, le bloc béton affiche d'excellentes performances en termes de confort acoustique, thermique, de résistance au feu, au gel et aux effractions. A tous ceux qui le pensent polluant, il rappelle que son cycle de vie est irréprochable. Composé exclusivement de matières naturelles (94 % de gravier, de sable, d'argile et 6 % d'eau), il nécessite peu de transport grâce à un maillage de 400 sites de production en France et génère donc peu d'émission de dioxyde de carbonne.
   
La PIERRE:
La pierre n'est plus un matériau très utilisé. Réputée chère et difficile à mettre en oeuvre, elle disparaît

progressivement de la construction neuve au profit du Bloc béton ou de la brique. Toutefois, la Pierre de Roche®

fabriquée à partir d'un mélange de roches d'origine contrôlée et d'eau mis sous pression suivant un procédé naturel

de microcristallisation, présente une combinaison minérale similaire à la pierre. Lors de la construction, elle est

laissée apparente côté extérieur. À l'intérieur, elle est associée à un ouvrage d'isolation thermique.

Avantages : elle offre les mêmes qualités esthétiques et patrimoniales que la pierre de taille mais à des coûts

compétitifs. Autres atouts : une mise en oeuvre rapide au mortier-colle pour réaliser en une seule étape le gros

oeuvre et la façade en pierre, et un système constructif adapté à tous les systèmes d'isolation thermique :

laine de verre, isolants minces, polystyrène...

Enfin, c'est un produit qui s'inscrit dans la démarche HQE : recyclage des déchets, économie d'énergie.

 

 


Coordonnées :
OZEN Maçonnerie

13, chemin de Mozas
38300 BOURGOIN-JALLIEU
Tél. 06 23 64 76 76 - contact : ozenmaconnerie@gmail.com